Econ'Home vous propose ses agences dans toute la région Occitanie:

Agences Econ'Home

Econ'Home
Téléphone : 05 63 33 23 14
contact@econhome-occitanie.fr

Chaudière à pellets : la chasse aux idées reçues

Chaudière à pellets : la chasse aux idées reçues.

 

La chaudière à granulés fait l’objet de certaines fausses idées reçues. Entretien, alimentation du foyer, types de bois à utiliser : zoom sur les principaux a priori sur la chaudière à granulés.

 

Je vais devoir alimenter la chaudière en granulés tous les jours 

Les chaudières à granulés possèdent une autonomie allant de quelques jours à une saison complète de chauffe. Vous aurez donc la possibilité de ne pas alimenter le réservoir tous les soirs ou en pleine nuit pour profiter du chauffage. Pour un meilleur confort au quotidien et une bonne autonomie, il est recommandé de prévoir un espace de stockage suffisamment important. Silo enterré, silo en tissu, silo maçonné ou encore silo rigide sur pied : plusieurs alternatives s’offrent à vous en matière de stockage.  

Mettre des granulés ou mon propre bois… cela revient au même !

Les chaudières à granulés et les chaudières à bois sont des appareils de chauffage au fonctionnement différent. Utiliser des copeaux de bois fabriqués par vos soins ou tout autre combustible à la place des granulés de bois risque d’altérer le fonctionnement de votre appareil et de l’endommager prématurément et définitivement. Par ailleurs, tous les types de bois ne sont pas adaptés à la combustion. Humidité, présence de polluants, type d’essence : de nombreux éléments influent sur la qualité de la combustion. Prenez le temps de comparer les avantages et inconvénients des chaudières à granulés de bois et des chaudières à bois avant d’arrêter votre choix. Il sera en effet très difficile d’en changer par la suite.  

Je ne peux pas chauffer toute mon habitation avec une chaudière à granulés

À la différence des poêles à granulés qui ne permettent généralement de chauffer que la pièce principale et éventuellement une partie des pièces adjacentes, la chaudière à granulés de bois permet de chauffer de grandes surfaces. Elle peut tout à fait être intégrée à un système de chauffage central et remplacer une ancienne chaudière au fioul ou gaz.

Ce type d’appareil demande trop d’entretien

Comme une chaudière au fioul ou au gaz, l’entretien de la chaudière à granulés doit être effectué par un professionnel au moins une fois par an. À cela s’ajoutent deux ramonages obligatoires. Au quotidien, la chaudière à granulés ne nécessite pas un entretien trop important dans la mesure où la combustion des pellets génère peu de suie.  

La chaudière à granulés est particulièrement onéreuse

Les chaudières à granulés sont, il est vrai, des appareils de chauffage plus onéreux que ceux fonctionnant avec une énergie fossile (fioul ou gaz). Toutefois, il existe un certain nombre d’aides qui vous permettront de réduire la somme à votre charge ou échelonner le paiement de votre nouvel équipement. La prime énergie, les aides de l’ANAH, les aides régionales, le crédit d’impôt pour la transition énergétique, la TVA à taux réduit, les aides de la Caisse d’allocations familiales mais aussi l’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) font partie des principaux dispositifs à connaître. Pour plus d’informations sur les chaudières à granulés, n’hésitez pas à nous contacter.

Comment assurer l’entretien régulier de son poêle ou chaudière à granulés de bois ?

Des gestes simples permettent d’entretenir son poêle à granulés de bois. Il vous suffit de :

- Aspirer les cendres accumulées dans le bac de collecte ;

- Retirer et nettoyer le creuset perforé pour s’assurer que tous les trous soient libres ;

- Nettoyer le tube d’air comburant et la résistance d’allumage ;

- Nettoyer la chambre de combustion et la vitre du poêle.

L’entretien régulier est très rapide, il est conseillé de le faire une à quatre fois par semaine. Pour ce qui est de l’entretien de la chaudière à granulés de bois, c’est encore plus facile : vous devez tout simplement vider le cendrier dès que la chaudière indique qu’il est plein. C’est le professionnel qui se chargera ensuite du nettoyage en profondeur lors de l’entretien annuel.  

Bon à savoir : la cendre est un nettoyant très efficace ; vous pouvez donc l’utiliser pour nettoyer la vitre de votre poêle.

 

Un entretien et deux ramonages obligatoires tous les ans 

Chaque année, la loi vous impose de faire appel à un professionnel, votre installateur ou à une entreprise spécialisée, pour effectuer un entretien approfondi de votre chaudière ou poêle à pellets. Cet entretien consiste à vérifier les organes de sécurité et à nettoyer de fond en comble votre appareil. Il dure généralement entre 2 h 30 et 4 h 00. Vous pourrez profiter de cet entretien annuel pour réaliser un ramonage de votre cheminée ou de votre poêle à granulés de bois. En effet, le règlement sanitaire départemental (RSD) vous impose deux ramonages par an, dont un pendant la période de chauffe.

Le saviez-vous ? Si vous ne respectez pas cet arrêté préfectoral, vous risquez une amende de… 1 500 €. Même avec un bon système de chauffage, cela fait froid dans le dos, n’est-ce pas ?


 


 

HAUT